27/12/2011 : INTERVIEW DU DR ILYES BAGHLI SUR LE QUOTIDIEN - LE TEMPS D'ALGERIE - N' 910 - PAGE 06 - DU 27/12/2011 -
Le Dr Ilyès Baghli, Président de la Société Algérienne de Nutrition et de Médecine Orthomoléculaire :
«Une hygiène de vie et un équilibre nutritionnel sont importants pour rester en bonne santé»

La restauration rapide, le grignotage, le manque d'exercice physique et la surconsommation de sucre, de gras et de sel ont un impact négatif sur notre santé à long terme. Selon les dernières études en la matière, plus de 20% d'Algériens souffrent d'hypertension artérielle, 10% de la population est atteinte de diabète et 5% de maladies cardiovasculaires. C'est dans cet ordre d'idées que le Dr Ilyès Baghli, président de la Société algérienne de nutrition et de médecine orthomoléculaire, sensibilise les Algériens à adopter une hygiène de vie et à prendre de bonnes habitudes alimentaires.


Le Temps d'Algérie : Le rythme de vie effréné et l'essor de la restauration rapide semblent affecter considérablement l'hygiène alimentaire des Algériens. Qu'en pensez vous?

Dr Ilyès Baghli : La société algérienne contemporaine est en train de vivre un changement dans tous ses comportements
quotidiens alimentaires, sociaux, professionnels, etc. Ainsi,nous sommes passés d'une structure familiale patriarcale à une structure individualisée de la société. Le dîner et le déjeûner d'antan en famille élargie, en présence solennelle du grand père,n'existent plus. Les enfants n'avaient pas le droit de se lever jusqu'à ce que les assiettes soient terminées, et surtout jusqu'à ce que le grand-père ait terminé son repas. Ainsi, tout le monde, jeunes et grands, s'attelait à manger convenablement pour ne pas être rappelé à l'ordre, et surtout pour ne pas avoir à attendre, l'assiette vide, l'autorisation de se lever. De nos jours, on voit bien des gens conduire, manger leur sandwich et répondre avec le kit-mains libres, ou bien même manger dans un restaurant fast-food avec un laptop ouvert, tout en surfant sur internet et en répondant au mobile, ou bien même marcher dans la rue, avec un sandwich dans une main, un soda dans une autre et parler avec un mobile coincé dans le cou latéralement, tout en parlant, etc.
Nous sommes face à une multitude d'anachronismes dans le comportement quotidien et surtout ce qui a trait au volet nutritionnel. Ainsi le volet hygiène ne prend pas en considération uniquement le volet propreté dans les restaurants, mais une hygiène de vie, car le stress engendré par le mode de vie quotidien est lui-même une source de troubles digestifs avec un retentissement sur la santé, individuellement et collectivement.
Ceux qui ne se sont pas rendus à Alger depuis une dizaine d'années me rapportent leur stupéfaction de voir une génération d'adolescents obèses dans les fast-foods. A l'image de la société américaine et européenne des années soixante, la société algérienne est victime du diktat comportemental et même publicitaire.
Cette situation n'est pas une fatalité, il est possible de retrouver un équilibre à condition qu'il y ait une prise de conscience collective et individuelle sur les risques de cette situation actuelle.


Les Algériens ont tendance à privilégier les plats préparés (conserves, riz précuit, purée instantanée) aux produits frais (fruits et légumes). Quel impact cela a-t-il sur la santé ?

Le fait de privilégier les repas préparés par rapport aux aliments frais prive la personne des valeurs nutritionnelles
vitaminiques et en oligo-éléments, car certaines vitamines à l'image de la vitamine C sont thermosensibles. Donc une
alimentation équilibrée entre produits frais et plats préparés est primordiale pour un équilibre calorique, nutritionnel et
surtout vis-à-vis des réserves vitaminiques dans l'organisme.


Certaines études démontrent que le pain du boulanger préparé à base de farine raffinée provoquerait un
diabète sucré à long terme. Est-ce vrai ?

La farine améliorée a plusieurs effets néfastes, dont celle de dénuer ce produit de ses avantages nutritionnels, car toutes
les vitamines B se trouvent dans l'écorce du blé. Des études ont montré que les farines améliorées sont une source d'apparition du diabète chez des personnes prédisposées au diabète non-insulino-dépendant et aussi une source d'accentuation des troubles chez les enfants hyperactifs, ne leur permettant pas de se concentrer et de devenir encore plus agités dans leur comportement quotidien. Egalement, le pain blanc fait avec la farine améliorée est source de certains troubles digestifs, surtout à type de colopathie fonctionnelle.
Le conseil principal est de recommander le pain complet, car il est source de bénéfice nutritionnel vitaminique.


Les boissons sucrées et les sodas contenant de la saccharine semblent avoir un effet néfaste sur notre organisme.
Quelles en seraient les causes, d'après vous?

Les boissons sucrées et gazeuses sont devenues une véritable source d'accoutumance dans notre société. Ainsi certaines personnes boivent plusieurs verres de limonade sans prendre le moindre verre d'eau. Elles ne peuvent plus se priver de cette dose quotidienne de boisson sucrée et gazeuse. Il faut savoir que la limonade est composée d'acide phosphorique, source de déminéralisation osseuse, et qu'un verre de limonade équivaut à un verre d'eau avec cinq morceaux de sucre. Les boissons light sont source d'accentuation du diabète sur le long terme, car l'aspartame a un effet pervers sur l'insulinémie dans l'organisme, ce qui sera source d'hypoglycémies, d'où la recherche d'aliments sucrés, etc. Conséquence cette consommation, le nombre d'enfants en bas âge avec une dentition cariée. Donc, l'unique conseil est le retour à l'eau de source ou minérale dans notre alimentation quotidienne pour se prémunir de ces déséquilibres et
avoir une hygiène de vie harmonieuse.


L'adage de consommation de cinq fruits et légumes par jour est-il vérifié scientifiquement ?

Le principe des cinq fruits et légumes est une approche nutritionnelle proportionnelle pour pouvoir atteindre l'optimum
nutritionnel en oligo-éléments et en vitamines.
Comme cette idée se base sur différents fruits et légumes selon le pays, la région et la saison, un consensus de cinq
fruits et légumes permet d'obtenir cet équilibre nutritionnel.


Quel serait d'après vous le meilleur régime alimentaire à suivre au quotidien ? Le régime alimentaire idéal ?

Une alimentation variée basée sur les produits naturels du terroir. Le régime de nos parents basé sur la variété, la source et la qualité du produit, le non-usage abusif des pesticides.
Mais également, un mode de vie plus serein, plus respectueux vis-à-vis de soi-même.
Une alimentation saine, sereine, calme, avec mastication appropriée et d’une qualité irréprochable.
Il ne s'agit pas d'aller acheter des pommes d'importation «botoxées» pour croire à la qualité. Nos pommes ont de meilleures valeurs nutritionnelles.
Ainsi, le principe de consommer local va aussi dans le sens d'une valeur nutritionnelle optimum.


Quels conseils donneriez-vous aux consommateurs algériens ?

Une hygiène de vie et un équilibre nutritionnel sont importants pour rester en bonne santé. Il ne faut pas perdre de vue que notre régime alimentaire d'antan est un régime méditerranéen, proche du régime crétois, estimé actuellement comme l'un des meilleurs régimes alimentaires au monde.
Donc, le conseil principal est de voir ce qu'on mange, comment, quand et à quelle vitesse et d'apporter les ajustements nécessaires à une hygiène de vie, source de bonne santé.

Entretien réalisé par Cylia Lateb.




Conception : VITAMINEDZ